ANNE FRANK EST DE RETOUR, ET EN IMAGES !

Alors que l’antisémitisme  connaît une recrudescence inquiétante en Europe et dans le monde, la Fondation Anne Frank a fait appel à l’écrivain Ari Folman et au dessinateur David Polonski pour produire une adaptation graphique du célèbre journal d’ Anne Frank, jeune fille de 15 ans assassinée dans un camp d’extermination nazi pendant la Seconde Guerre mondiale mais dont le journal intime a été sauvé et publié après le conflit par Otto Frank, le père de la jeune fille. Rapidement devenu une œuvre centrale de la mémoire de la Seconde Guerre mondiale et du génocide juif, la fondation espère toucher les plus jeunes avec cette adaptation graphique afin que le fameux récit reste dans la mémoire collective.

Continuer la lecture de ANNE FRANK EST DE RETOUR, ET EN IMAGES !

OVATIONS POUR LE DERNIER DÉFILÉ DE KARL LAGERFELD

Quelques jours après son décès, la maison Chanel dévoilait l’oeuvre posthume de Karl Lagerfeld. C’est donc dans un décor pensé par l’empereur de la mode, que sa dernière collection a été dévoilée lors de la fashion week. Le défilé a été un hommage chargé en émotions, pour le celui qu’on appelait le Kaiser de la mode

Photo du défilé Chanel – 5 mars 2019

Ambiance moon boot et station de ski au Grand Palais

C’est la gorge serrée et le coeur lourd que les mannequins de la maison Chanel ont défilé ce mardi 5 mars en hommage à l’homme visionnaire qui les a habillé. Sous une ambiance (faussement) enneigée, les clins d’oeil à Karl Lagerfeld se sont succédés avec notamment des enregistrements audios du couturier.

Spectateurs et mannequins ont conscience que cette énième fashion week n’est pas une parmi tant d’autres. Mais même dans le deuil et la souffrance de la perte d’un être cher, le monde de la mode n’en perd pas sa sérénité et son élégance. Le bal s’est alors ouvert avec les pas de Cara Delevingne, amie de la maison, lancée comme mannequin vedette par Karl Lagerfeld. L’expression grave mais pas disgracieuse, les filles se succèdent vêtues des dernières pièces pensées par le génie de la couture.

Au milieu de ses chalets en bois et de leurs cheminées qui fument, les amis et proches de Karl Lagerfeld sont identifiables : Virginie Viard, Claudia Schiffer, Naomi Campbell ou encore Penélope Cruz. Des personnalités manques à l’appel mais la magie des réseaux sociaux a permis à celles ci de laisser un dernier hommage public à Karl Lagerfeld.

Photo du défilé Chanel – 5 mars 2019

Ce défilé signe la fin d’une ère, celle de Karl Lagerfeld. La Maison Chanel dont il était le directeur artistique depuis 1983 porte le deuil de l’empereur de la mode, mais pas seulement : elle garde en elle toutes ses créations et son talent inimitable.

Crédit photo :  Le Monde – Photo défilé Chanel 5 mars 2019

CLIT RÉVOLUTION TE PARLE PORNO FÉMINISTE

Lancée tout juste le 7 mars, la veille de la journée pour les droits de la femme, Clit Révolution est une série de mini-documentaires qui visent à informer sur le plaisir sexuel féminin et à déconstruire les stéréotypes que l’on a dessus. L’épisode d’aujourd’hui, intitulé « Le porno féministe : un orgasme dans ton casque » donne enfin des pistes et des alternatives au contenu pornos destiné aux hommes.

https://www.france.tv/slash/clit-revolution/935223-le-porno-feministe-un-orgasme-dans-ton-casque.html

« Femmes de monde, unissez vous ! » C’est un peu le sentiment que j’ai eu en entendu parler de « Clit Révolution » pour la première fois. Les femmes, après avoir erré pendant des années sur internet pour comprendre le plaisir féminin et se considérer comme normales, avaient ce qu’elles attendaient depuis des années. Cinq syllabes, et pourtant un projet pharaonique qui en cette journée de la femme, mérite d’être remarqué et encensé.

Premièrement, son aspect ludique : faire découvrir le clitoris aux femmes de tout âge, les décomplexer sur le sexe et le plaisir, et enfin, pour ce deuxième épisode, leur proposer un support pornographique éthique et en accord avec leurs convictions : la pornographie féministe. Si vous ne saviez pas quoi faire ce vendredi soir, l’épisode vous donnera quelques idées.

Libération du plaisir féminin

Après de nombreuses années (certaines diront des centaines) le plaisir féminin cesse d’être tabous. La pornographie n’est plus le territoire de jeu des hommes de ce monde, et l’épisode le prouve : de nombreuses réalisatrices, issues pour beaucoup du mouvement post-porn, produise des films pensant en premier au plaisir féminin et à ses fantasmes, et dans des conditions de parfaite éthique.

Comme le disait Virginie Despentes dans King Kong Théorie, « Le corps, le plaisir et le travail sexuel sont des outils politiques dont [elles doivent] s’emparer ». Mesdames, en cette journée de la femme, unissez vous et profitez de nouveaux outils politiques que Clit Révolution fait (re)découvrir.

Crédits images : @gangduclito sur instagram.

DES AUTRICES OUBLIÉES À NOUVEAU SOUS LES FEUX DES PROJECTEURS

Noms de rue, manuels scolaires, livres, les femmes sont largement absentes de la mémoire collective. Ont-elles été absente de l’écriture de l’histoire pour autant? Non, assurément. Il y a quelques années était dénoncée leur absence parmi les noms de rue, c’est désormais leur absence de la littérature qui nous est rappelée.

Continuer la lecture de DES AUTRICES OUBLIÉES À NOUVEAU SOUS LES FEUX DES PROJECTEURS

LES PETITS MOUCHOIRS : ON PREND LES MÊMES ET ON RECOMMENCE

Guillaume Canet a partagé le dimanche 3 mars dernier les premières images du deuxième volet de son film Les Petits Mouchoirs, sorti en 2010. Entre rires, larmes et amitié, Nous finirons ensemble, qui sera disponible en salle le 1er mai 2019, sera-t-il à la hauteur du premier ?

Lire la suite

LES ANTISÉMITES ONT-ILS UN CERVEAU?

Dans la nuit du vendredi 8 au samedi 9 février, l’enseigne de restauration Bagelstein a été victime de tags antisémites sur deux de ses restaurants à Paris. En France, l’antisémitisme a connu une inquiétante recrudescence : en 2018, les actes antisémites ont augmenté de 74% en 2018 . Moins de 75 ans après la fin de la Seconde Guerre Mondiale, théâtre du plus grand génocide de l’Humanité, il est encore plus aberrant de constater que le même phénomène qui avait conduit l’humanité à la barbarie n’a pas disparu. Cela conduit à une question dont n’est comique que le sarcasme : les antisémites ont-ils un cerveau ?

Continuer la lecture de LES ANTISÉMITES ONT-ILS UN CERVEAU?

SAINT-VALENTIN & STREET ART : BIENVENUE À PORTE DE CLIGNANCOURT SOUS LE « CŒUR DE PARIS »

À l’occasion de la Saint-Valentin (ou de la « fête commerciale des couples », comme vous le souhaitez), Christophe Girard adjoint à la culture d’Anne Hidalgo et Eric Lejoindre maire du XVIIIème arrondissement de Paris inaugureront en ce jour un beau cadeau pour les parisiens – amoureux ou non.

Continuer la lecture de SAINT-VALENTIN & STREET ART : BIENVENUE À PORTE DE CLIGNANCOURT SOUS LE « CŒUR DE PARIS »

GRAMMYS 2019 : ENTRE PAILLETTES ET CRITIQUES

La cérémonie des Grammys 2019, qui a eu lieu le 10 février dernier à Los Angeles a été marquée par des moments forts, autant d’un point de vue négatif que positif. L’arrivée de Michelle Obama sur scène faisait contrepoids au boycott de Childish Gambino et aux polémiques d’Ariana Grande, qui dénonce le manque de liberté artistique que voulait lui imposer la cérémonie. D’ailleurs, vous avez sûrement plus entendu parler d’Ariana Grande que de la performance de Drake d’où cette question : quelle est la pertinence d’une telle cérémonie dans une société où les artistes peuvent faire plus de bruit sur les réseaux sociaux, sans intermédiaires ?

Kevin Winter/Getty Images for The Recording Academy, via CBC News

Retour sur la soirée

Dénoncée régulièrement pour sa longueur et le manque de diversité des gagnants et nominés, les Grammys étaient de retour pour 2019. Parmi les différences notables, tout d’abord l’augmentation subite du nombre de femmes et de non-blancs dans la musique. Ainsi, Childish Gambino gagne deux récompenses, Lady Gaga trois. Cardi B de son côté a remporté le titre de « meilleur album rap de l’année » ce qui est une victoire pour le rap féminin, largement sous-représenté.

La soirée a pourtant été émaillée de crises. Si Michelle Obama (resplendissante comme toujours) a su créer la surprise en faisant partie du show, Childish Gambino a boycotté la cérémonie et n’est pas allé chercher ses récompenses. Cardi B, elle, a été accusée de lip-sync, et a supprimé son compte instagram depuis la vague de critique et de haine pour cela. Cependant, la plus grosse critique sur les Grammys vient de Ariana Grande, actuellement en promotion de son nouvel album Sweetener.

Ariana Grande, clip de « 7 Rings », via CBC News.

Les dessous des Grammys

L’image d’Ariana Grande a été utilisée pour les publicités des Grammys et a déclaré très récemment ne pas y participer. Récemment interrogé sur cette question, son producteur a déclaré qu’elle ne ferait pas partie du show car elle « sentait qu’il était un peu trop tard pour préparer une performance« . Ariana Grande a démenti sèchement et a tenu a rappeler qu’elle avait proposé trois chansons, toutes rejetées. Elle évoque en particulier « 7 Rings« , qu’ils imposaient de faire en medley avec d’autres morceaux.

Elle tweet ensuite  » It’s about collaboration. It’s about feeling supported. It’s about art and honesty. Not politics. » En gros, un refus des Grammys de laisser exprimer sa créativité et sa création. Après elle, Nicki Minaj s’est exprimée sur le sujet, toujours sur Twitter. « J’ai énervé le même homme qu’Ariana Grande vient de dénoncer pour ses mensonges. Le producteurs des Grammys, Ken. J’ai été harcelée pour que je me taise pendant sept ans, dans la peur. » Les Grammys restent donc un show sur mesure, où la parole des artistes reste loin d’être libre. Et cela va peut-être changer.

La révolution du divertissement ?

Le New York Times disait récemment dans un de ses articles que les Grammys n’étaient plus synonyme de garantie d’une visibilité inégalée. Ainsi, on entend plus parler d‘Ariana Grande que de la performance de Drake (qui avait ironiquement le micro coupé). Le divertissement visuel serait donc menacé ?

Avec les réseaux sociaux, les shows comme les Grammys, mais aussi les Victoires de la Musique en France, car calquées sur le même modèle, ennuient et ne sont plus des opportunités immanquables pour les artistes. Childish Gambino continue d’être visible et reste fidèle à ses convictions en boycottant divers évènements. Ariana Grande peut faire le buzz sans sortir de chez elle.

Le boycott et la popularité en baisse de ce type de divertissement fait écho aussi à une prise de conscience de ses dérives et de son formatage. Les artistes sont muselés, les récompenses attribuées en fonction de raisons politiques et sociétales, comme le montre le décalage entre les récompensés de cette année et ceux d’il y a trois ans. Pourquoi Nicki Minaj, très proche musicalement et idéologiquement de Cardi B, n’a jamais été récompensée ? « This Is America » et #MeToo sont passés par là : si le divertissement n’est pas conforme à l’éthique, autant éteindre la télévision et se tourner vers ceux offerts par internet.

Crédits photo de couverture : Mike Blake/Reuters

AMERICAN HORROR STORY ÇA CONTINUE ET EMMA ROBERTS SERA DE LA PARTIE AVEC UN PETIT NOUVEAU…

Ryan Murphy, le showrunner de la série l’a annoncé: American Horror Story ça continue. Et pour le plaisir de tous, Emma Roberts sera une nouvelle fois de la partie avec en supplément un boyfriend charmant…

Continuer la lecture de AMERICAN HORROR STORY ÇA CONTINUE ET EMMA ROBERTS SERA DE LA PARTIE AVEC UN PETIT NOUVEAU…