L’aromathérapie, qu’est-ce que c’est, d’où ça vient ?

 

L’aromathérapie est l’utilisation de composés aromatiques extraits de plantes, les huiles essentielles, à des fins médicales. Cela la différencie de la phytothérapie qui fait usage de l’ensemble des éléments d’une plante. Avec quelques notions sur les huiles essentielles qui soignent, vous pouvez dire adieu aux médicaments de pharmacie et aux médecins !

Les premières distillations de plantes pour obtenir des huiles essentielles proviendraient de l’Égypte ancienne, au temps des pharaons. Cependant, cette science ne s’est développée en Occident, qu’au début du XXème siècle.

L’huile essentielle (HE), n’est pas une huile à proprement parler puisqu’elle ne contient pas de matières grasses. Elle est issue de l’essence des plantes, naturellement riche en actifs divers, arômes et fragrances, sécrétées par les cellules de certains organes des végétaux. Pour les agrumes, leur écorce est pressée à froid. Pour tous les autres végétaux, on distille à la vapeur d’eau diverses parties de la plante en fonction de l’utilisation souhaitée comme la tige, le bois, les feuilles ou les fleurs.

Comment s’en procurer ?

Les huiles essentielles sont de plus en plus répandues et faciles à trouver. Vous pouvez non seulement les commander sur internet (soit sur des pharmacies en ligne soit sur des sites spécialisés comme aroma-zone.com), mais également dans des pharmacies ou des magasins « naturels » comme Nature & Découvertes.

Peu importe l’endroit où vous les achetez, faites attention : l’huile doit être pure, sans ajouts de substances chimiques ni dénaturée par des manipulations. Il doit impérativement être indiqué sur l’étiquette :

  • Le nom de l’espèce botanique en latin. Il s’agit de l’appellation internationale d’une plante qui permet de vérifier avec certitude de quelle variété il s’agit. En effet, différentes variétés d’une même espèce n’ont pas forcément les mêmes propriétés.
  • L’organe producteur. Il s’agit de la partie du végétal utilisée pour extraire l’essence. Les vertus de l’HE peuvent être différentes selon qu’elle provienne de la fleur, de la tige ou de la racine d’une même plante.
  • Le procédé d’extraction.
  • Le pays d’origine.
  • Les composants biochimiques (=chémotype) détaillant les principales molécules biochimiques de l’HE. Elles peuvent varier en fonction du climat, du type de sol de culture, de la période de récolte…

La mention HEBBD signifiant Huile Essentielle Botaniquement et Biochimiquement Définie est un gage de qualité d’une HE.

Les huiles essentielles ne sont pas toutes chères, les HE dites « normales » sont généralement présentées en flacon de 10mL. Les plus chères nécessitant plus de matières premières ou une récolte plus complexe sont dites « précieuses » et sont généralement vendues en flacon de 2mL ou 5mL.

Comment s’en servir ?

Ne gaspillez pas les HE : les principes actifs sont très puissants. Les flacons sont presque systématiquement munis d’un compte-gouttes ; utilisez-le et diluez les HE dans des huiles végétales. Vous pouvez utiliser différentes huiles végétales ; l’huile d’amande douce est calmante et convient à tous les types de peau, l’huile d’argan est régénératrice et protectrice, l’huile de bourrache convient aux peaux sèches ou à problèmes. L’huile de germes de blé est très riche en vitamine E et est donc revitalisante et antioxydante, l’huile de jojoba calme les inflammations et les démangeaisons, l’huile de macadamia favorise la circulation sanguine, l’huile de noyau d’abricot hydrate et tonifie la peau. L’huile d’onagre est adaptée aux peaux sensibles et allergéniques et est également très efficace sur les rides, et enfin l’huile de noisette convient parfaitement aux peaux grasses et acnéiques. Les huiles végétales classiques comme l’huile d’olive, de tournesol, de sésame ou de colza peuvent aussi être un support adapté pour diluer vos HE (tant qu’elles sont vierges et de première pression à froid)

  • Voie orale :  Vous pouvez ingérer certaines HE (attention auxquelles) à raison d’1 à 2 gouttes, sur un support tel qu’une pastille ou une gélule neutre, un sucre, une cuillerée de miel ou une cuillerée d’huile végétale.
  • Application cutanée ou massage : Certaines HE peuvent être appliquées pures cependant, beaucoup nécessitent d’être diluées, attention notamment aux HE de cannelle, de basilic et d’eucalyptus.  
  • Actif cosmétique : Vous pouvez mélanger vos HE à des crèmes grasses ou des huiles végétales pour vos cosmétiques à hauteur d’environ 2% pour vos soins visages et 5% pour les soins du corps.
  • Bain aromatique : Il nécessite de diluer au préalable les HE dans un dispersant puisqu’elles sont insolubles dans l’eau. Versez 15 à 20 gouttes d’HE par baignoire. Certaines HE sont à proscrire pour les bains puisqu’elles entrent en contact avec les muqueuses. Le bain aromatique promet un moment de détente et de bien-être, il est idéal, en fonction des HE choisies, après une séance de sport par exemple.
  • Diffusion atmosphérique :  Vous pouvez diffuser vos HE à l’aide d’un diffuseur atmosphérique ou d’un brumisateur (évitez ceux qui utilisent la chaleur pour ne pas dénaturer les propriétés), d’un tissu ou d’un galet à diffuser.
  • Inhalation : Utilisez un mouchoir ou une mèche de coton pour respirer une HE ou versez-en quelques gouttes dans un bol d’eau bouillante pour en respirer les vapeurs.

Quelles huiles essentielles choisir ?

    • L’hélichryse italienne est miraculeuse contre les bleus, coups et bosses : appliquez-en une à deux gouttes directement sur la zone touchée (sauf s’il y a une plaie) pour que vos bleus disparaissent. Elle a également des vertus anti-âge et cicatrisantes dans des crèmes cosmétiques. Son prix élevé vaut largement l’investissement.
  • L’arbre à thé purifie les peaux grasses et soigne les imperfections. Il est également très efficace en bain de bouche contre les aphtes ou les maux de gorge.   
  • La cannelle de Chine soigne toutes les infections (intestinales, urinaires, tropicales, hivernales et respiratoires). Elle traite également tous types de fatigues sexuelles.
  • Le cèdre de l’atlas est connu pour favoriser l’élimination de la cellulite et lutter contre les rétentions d’eau. Cette HE empêche également la chute des cheveux et élimine les pellicules. En diffusion, il apaise et invite à la méditation.
  • L’HE de lavande aspic s’applique sur toutes les piqûres et morsures d’insectes, d’araignées, de méduses et de serpents ; les brûlures, même sévères, et coups de soleil et les problèmes infectieux de la peau.
  • Le citron permet de lutter contre les maladies infectieuses, les faiblesses immunitaires, les troubles digestifs, les nausées et les fatigues psychiques. Il est aussi adapté aux soins de la bouche (gorge irritée, angines, aphtes, rage de dents, gencives…)
  • Le pamplemousse est l’allié des soins minceurs grâce à ses actions anticellulite. Il a également des vertus anti-rétention d’eau, anti-obésité et détoxifiantes. En cosmétique, il permet également de régler les soucis de peaux grasses ou de points noirs.
  • Le basilic tropical régule les troubles digestifs avec excellence, il permet également de soulager les douleurs menstruelles et les troubles nerveux.
  • L’HE de Ravintsara est LE secret d’un hiver sans médecin : elle stimule les défenses immunitaires et lutte contre les états grippaux et maladies hivernales.
  • La sauge sclarée est l’HE féminine par excellence. Elle permet de lutter efficacement contre les douleurs menstruelles et tous les désagréments hormonaux : mesdames, courrez vous en procurer un flacon !

ATTENTION :

L’utilisation des huiles essentielles n’est pas anodine, certains principes actifs sont très puissants. Veillez à bien vous renseigner sur les HE que vous utilisez et en cas de doute, demandez conseil à un spécialiste. Certaines HE sont photo-sensibilisantes, dermocaustiques ou allergisantes. Attention notamment aux huiles essentielles à cétones (Cèdre, Eucalyptus, Lavande, Menthe, Romarin, etc…) qui sont à proscrire chez les femmes enceinte, les enfants, les personnes épileptiques et celles souffrant de troubles neurologiques graves.

Par Zoé Gazerian

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :