Clips de la semaine #4

 

TU N’AS PAS SUIVI L’ACTU MUSICALE CETTE SEMAINE ? ON A SUIVI POUR TOI ! RETOUR SUR 5 CLIPS QUI NOUS ONT MARQUÉS :

FOÉ – ALORS LISE

Après Coma Idyllique et Mommy, le jeune chanteur originaire de Toulouse revient avec l’un de ses plus beaux titres, Alors Lise, pour son album « Îl ». À seulement 20 ans, il parvient dans ce clip à nous transporter dans son histoire d’amour avortée qu’il nous conte avec une grande maturité. Alors qu’il travaille dans des bureaux où tout semble monotone et morne, celui-ci détonne par rapport aux danseurs qui l’entourent, minutieusement chorégraphiés par Arnaud Deprez. Il décide alors, pour sortir de cet ennui, de plonger dans son ordinateur pour revivre l’un de ses souvenirs avec « Lise » au bord de la mer, qui l’a pourtant quitté pour une femme. Rappelant presque certains passages numériques de la série britannique Black Mirror, la fin du clip sublime tout bonnement le spleen de l’artiste.

GUS DAPPERTON – WORLD CLASS CINEMA

Cela faisait près de huit mois que l’américain Gus Dapperton n’avait pas sorti de clip. Avec World Class Cinema, signé par le directeur artistique Matthew Dillon Cohen, Gus Dapperton joue son propre rôle dans ce quasi court-métrage. Il y rêve de faire du cinéma, mais son manager lui dit de rester concentré sur la musique car « ça marche ». Il se déplace donc de scène en scène dans des films cultes tel que James Bond pour vivre son rêve. Mais il se réveille en apprenant que tout cela n’était qu’un songe, et on apprend avec brio à la fin que tout le clip lui-même était un film. Une mise en abîme réussie pour ce jeune chanteur d’indie pop et ce titre réjouissant.

YUNG LEAN – HAPPY FEET

Véritable coup de coeur de la semaine, le rappeur suédois Yung Lean se met en scène dans un clip lunaire et décalé avec son nouveau titre Happy feet censé sortir officiellement le 2 novembre prochain. Le suédois fut connu du public grâce à son premier clip déjanté Ginseng Strip 2002 avec sa tête infantile et son bob qui ont fait plus de 22 millions de vus sur YouTube. Yung Lean se trouve cette fois-ci dans un décor rustique et apocalyptique. Une fois de plus, il nous transporte dans son monde et dans un clip qui magnifie son style mélancolique.

LUIDJI – NÉONS ROUGES/BELLES CHANSONS

Luidji nous dévoile en avant-première son premier album avec un premier titre composé de deux parties, Néons rouges et Belles chansons. Après Pour nos deux âmes solitaires, Luidji explique la place importante que porte ce nouveau titre car « chacun des morceaux de l’album correspond à une partie précise de [sa] vie ». Dans une atmosphère rouge et enfumée, il raconte avec sincérité comment il a fini par se lasser de quatre ans d’histoire d’amour et explique toute la difficulté de quitter quelqu’un à qui l’on est attaché depuis des années.

BILLIE EILISH – WHEN THE PARTY’S OVER

Révélée par son premier titre Ocean Eyes en 2016 et boostée par son apparition sur la chaîne Colors pour idontwannabeyouanymore en avril 2018, Billie Eilish et sa voix angélique apparaissent dans le nouveau clip When the party’s over. Dans un décor blanc minimaliste, la chanteuse se trouve avec des chaînes au cou et face à un verre rempli de liquide noir, qu’elle boit finalement. Crescendo dans le clip, stable dans la voix, elle explique qu’elle s’est inspirée d’un dessin de fan qui l’aurait dessinée avec des larmes noires. Larmes qu’elle matérialise dans cette vidéo envoûtante.

Par Sonia Michigan

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :