Vald + Coelho à la Cartonnerie : performance « possédée »

Ayant déjà assisté à plusieurs concerts de Vald auparavant, je savais que cette date du 14 novembre à la Cartonnerie de Reims ne me décevrait pas, mais je ne pensais pas que je l’apprécierais autant. Accompagné de son acolyte Suik’on Blaz AD sur scène et d’une brillante première partie interprétée par Coelho, la date rémoise du Xeu Tour de Vald a mis le feu et a séduit sans conteste l’ensemble de la foule présente ce soir-là. Retour sur une expérience musicale qu’on est heureux de ne pas avoir loupé.

 

Condensé de la performance live de Coelho à regarder de toute urgence (45 secondes)

Un nouveau prodige du rap français a émergé…

Pour l’avoir rencontré lors d’une interview juste avant le concert, on peut vous affirmer que Coelho ne fait que commencer de vous surprendre. Avec la sortie de son deuxième EP en octobre, il rejoint Vald chez Mezoued Records et part du haut de ses 23 ans, en tournée avec ce dernier pour en faire les premières parties… Impressionnant non ? Apparement pas pour Coelho qui ne se démonte pas sur scène et n’hésite pas à défendre son projet intitulé Vanités, en présentant une prestation qui tient la route et surtout qui nous laisse le découvrir pleinement. Sur scène, vous le retrouverez accompagné de son frère, à l’origine des profs de l’EP.

Alternant titres plus posés et d’autres plus trap, il a su malgré tout plaire au public en l’incitant à chanter avec lui sur des morceaux que celui-ci ne connaissait pourtant pas encore. Pari risqué, mais pari gagné pour l’auteur-interprète dont les paroles font écho dans toute la salle et sur toutes les lèvres. D’ailleurs, ce n’est pas sans surprise qu’on retrouvera plus tard dans la soirée des dizaines de stories de Rémois, qui prennent goût à réécouter ce talent tout juste déniché, et ce dès la fin du concert.

Coelho est donc un artiste prometteur, faisant preuve d’une étonnante maîtrise pour son jeune âge et des débuts encore très frais sur les grosses scènes de France. Nous entendrons à coup sûr très rapidement parler de lui !

_DSC6348

Et Vald en a une nouvelle fois profité pour affirmer son aisance scénique…

Pour Vald, le concert s’est effectué dans une optique carrément différente. En effet, l’artiste n’a plus rien à nous prouver et on ne compte plus les singles qu’on connaît assez pour pouvoir les chantonner jusqu’au bout de la nuit. C’était d’ailleurs un challenge pour l’artiste, qu’il a su relever en effectuant des medleys de ses morceaux phares afin de pouvoir satisfaire les attentes d’un plus grand nombre et tout ça grâce à son DJ Aociz, qui a réalisé le fameux mix.

dsc6324.jpg

À en croire les pogos et autres mouvements de foule, tout laisse penser que le public était engagé dans le concert passait un moment des plus plaisants. Après des titres comme Meilleure Amie, Gris, Désaccordé, Vitrine ou le célèbre titre Dragon, le rappeur nous a lâché une exclu’ et comble du spectacle : il a demandé à ses auditeurs de la partager au plus vite sur les réseaux ; sacré coup de comm’ pour l’artiste de 26 ans. Dans des couleurs néons orangés, rouges et bleutés, le rappeur n’a cessé d’enchaîner les titres tout en gardant un contact très fort avec ses fans avec son combo gagnant : un rap mélange de trap et d’égotrip couplé à une prestation totalement délirante.

Ce qu’il faut garder à l’esprit, c’est que l’ambiance d’un concert de Vald est une aventure assez unique et que plus qu’à un concert, il est là question d’assister à une véritable performance, un show de plus d’1h30, au cours duquel on le sent à sa place et heureux d’être là. C’est agréable et rien que pour ça, vous serez sans nul doute contents  vous aussi d’y être.

Alors si ce n’est pas déjà fait, cours prendre tes places pour les prochaines dates (avant qu’il ne soit trop tard !) 

C’est par ici : CONCERTS VALD

_DSC6371

Par Eléna Pougin

Crédits photo/vidéo / Maël Arnaud

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :