Shay met de côté la garce avec le clip de Jolie

Loin d’avoir été oubliée après le silence qui a suivi son album Jolie Garce, Shay a marqué son retour le 30 novembre dernier avec son nouveau single intitulé Jolie. Tout comme le titre produit par Pyroman, le clip réalisé par Guillaume Doubet se présente comme une rétrospective de sa carrière et signe un renouveau retentissant.

Bien que disparue des radars pendant presque deux ans, de nombreuses rumeurs sur la rappeuse Belge ont accompagné cette pause. Entre clash avec Booba et fin de carrière suite à son départ du label 92i en 2017, Shay démolit polémiques et « ragots des twittos » dans ce nouveau single. Comme pour refaire le point elle s’adonne à un story telling de son début de carrière notamment par des références à PMW et Thibaut Courtois, des sons qui ont largement contribué à son disque d’or, mais elle n’hésite également pas à mettre au clair ses relations avec son ancien protecteur.

Booba, mon négr* sûr, même s’il s’désabonne

Guillaume Doubet a su capter la singularité affirmée de la rappeuse. Au fil d’un plan-séquence dans un appartement inondé par la lumière bleutée du téléviseur, une esthétique propre au réalisateur, on suit les mouvements de Shay alternant entre agressivité et sensualité exacerbée. Nous retrouvions déjà cette féminité puissante dans ses anciens clips tels que PMW mais elle semble ici bien plus assumée et résonne en accord avec son flow tranché.

La pause qui s’opère en plein milieu du clip mais aussi du son dégage une symbolique forte. Quelques secondes où nous voyons Shay fixer son reflet dans un miroir fissuré tout en reprenant son souffle, quelques secondes qui opèrent une rupture qui s’opère dans la continuité du texte et du clip. On peut y voir une allusion à cette « pause » qu’elle a pris suite à Jolie Garce en 2016 et à ce nouveau souffle qu’elle prend en 2018 avec Jolie.

Capture d’écran 2018-12-02 à 19.20.33.png

Le spectateur est donc plongé dans une mise en abyme destructrice, violente dans plusieurs aspect mais ce démantèlement marque bien plus une réaffirmation. Le clip s’achève sur une scène où on la voit briser un téléviseur sur lequel elle passe à l’écran : peut-on y voir une destruction de la Jolie Garce pour ne laisser plus que Shay elle-même? Quoi qu’il en soit, les paroles du clip semblent annoncer une suite dans les prochains mois avec 9% comme seul indice. 

Le prochain va tout péter, j’ferai des concerts tout-par

La fan base est trop solide, secoue-là, elle bouge pas

Si j’te dis : « J’arrête demain », ce sera suivi par « canular »

Yulia Sakun.

Crédit : Guillaume Doubet pour la réalisation de Jolie

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :