BeneFils ou la nouvelle trap française

La cité phocéenne a vu naître de nombreux enfants du rap game. Aujourd’hui on ne vous parle pas de Jul, Alonzo ou Soprano mais peut être de leur relève : Benefils.

Cet artiste marseillais, loin de ressasser le quotidien des quartiers Nord sur autotune mal réglée, exploite un genre tout droit venu des US: la trap. Si vous adhérez à Sirap ou encore au groupe bruxellois Les Alchimistes alors vous allez adorer BeneFils.

Leur EP Camélon sorti cet été nous plonge dans une dichotomie certaine, entre sons énervés comme “fume l’herbe”, « B.D.T », « one shot » ou plus chantés comme “vital”.  En thèmes récurrents on y retrouve les indémodables: drogue, femmes, egotrip et nostalgie.  

Benefils – BDT

Leur univers se laisse entrevoir également à travers leur clip. Ici, l’atmosphère sombre et le clip minimaliste nous laissent méditer sur des références de qualités passant de Rimbaud à Game of Thrones. Beau panel ! 

Bref, vous l'aurez compris, Benefils c'est du flow, de bonnes reférences, de lourdes punchlines et une prod de feu, soit le cocktail parfait pour une montée prochaine sur la scène du rap game.  

par Solène Liagre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :