BANDERNSATCH : LE PRODUIT NETFLIX QUI A DIVISÉ

Black Mirror la célèbre série à succès de Netflix sortait vendredi dernier son épisode spécial intitulé Bandersnatch. Un épisode inédit et interactif, une grande nouveauté pour la plateforme en ligne et ses utilisateurs.

Le tout reste à savoir s’il s’agit d’une prouesse technique ou alors d’un simple coup marketing de Netflix. En effet l’épisode, très attendu, a suscité la division et les questionnements des spectateurs.

En bref Bandersnatch divise et sème le chaos dans nos esprits. Frosties ou Sugar Puffs ? Découper ou enterrer le corps de son père ? Accepter ou refuser de travailler avec Image Software ? Un tas de questions auxquelles chaque spectateurs a dû répondre pour arriver aux plus des cinq fins proposées.

Mais est-ce que Netflix a vraiment laissé le choix à ses utilisateurs ? Grande question qui anime la critique depuis la sortie de l’épisode. Réputé et accusé pour l’utilisation de son algorithme de recommandations, Netflix pensait-il conquérir plus largement le public en laissant (faussement) le choix à ce dernier ? Des questions légitimes au vue de l’écriture du scénario et des arcs narratifs possibles.

652201-bandersnatch-black-mirror-un-interna-624x0-1.png
Organigramme des arcs narratifs réalisé par un spectateur.

Pour le destin du jeune Stefan qui tente de finir l’écriture et le codage de Bandersnatch – un jeu interactif inspiré par le roman fantaisiste d’un auteur devenu fou – des fins alternatives se présentent au (quasi) tout puissant spectateur. Une réalité brimée par un bémol celui du fameux « retour en arrière après le mauvais choix ». Un problème qui selon les spectateurs empêchent la bonne compréhension de l’épisode et renforce l’impression de tourner en rond jusqu’à la « bonne » ou du moins les « bonnes fins ». Des retours en arrière qui atténue le sentiment de contrôle que Netflix promettait et qui contraignent le spectateurs à un interminable visionnage.

tumblr_pkgmi8Qjvh1qzhf3uo1_r1_500.gif

Mais sous ses mauvais aspects Bandersnatch se révèle être une agréable expérience de cinéma. Assurément un véritable casse-tête pour la critique, il est aussi une véritable découverte aussi bien pour les amateurs que pour les professionnels de l’industrie cinématographique. Un contrôle quasi-total qui invente un nouveau genre et ça c’est made in Netflix !

netflix.gif

Par Ninon Soulié

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :