DOCTEUR SLEEP: LA SUITE DE SHINING DÉBARQUE

Qui n’a pas été traumatisé par Shining, le film culte de Stanley Kubrick ? Ce chef d’oeuvre de l’horreur, à des lieues du gore facile et sans saveur des actuels films du genre, n’a pas encore fini de nous faire frissonner… 40 ans après la sortie du premier opus, préparez-vous pour l’adaptation au cinéma de sa suite, Docteur Sleep !


La suite de Shining : le roman Docteur Sleep de Stephen King, sorti en 2013

À quoi doit-on s’attendre ?

Vous vous rappelez de Danny Torrance, l’enfant de 5 ans qui possède le Shining, parle à son ami imaginaire Tony et tente d’échapper à son dément de père (incarné par le génial Jack Nicholson) ?

Et bien l’enfant a grandi et, comme son père avant lui, il est devenu un alcoolique colérique. C’est en essayant de soigner ses travers qu’il va progressivement réactiver son don de voir dans le passé et l’avenir. Infirmier dans un hospice, il prend alors le surnom de “Docteur Sleep”, celui qui accompagne ses patients vers le sommeil éternel…   

Rajoutez à l’intrigue une dose d’action avec la découverte d’une petite fille aux pouvoirs psychiques semblables, qu’il va évidemment devoir défendre contre des “méchants”, et vous avez la trame de ce Shining numéro 2.

« Johnny’s home », ou Jack Nicholson dans la scène la plus culte de Shining

Et sur un aspect pratique ?

Le film sera donc une adaptation du livre Docteur Sleep de Stephen King. L’auteur du livre Shining, sur lequel se base le premier film, avait en effet publié en 2013 une suite à son roman culte. Le studio Warner Bros a décidé de s’atteler à son adaptation sur grand écran.

Mais qui aura les épaules assez solides pour succéder à Monsieur Kubrick ? Warner Bros a jeté son dévolu sur le réalisateur Mike Flanagan, nom déjà connu du monde de l’horreur (The Mirror, Ouija : les origines). Et le choix paraît pertinent : Flanagan a déjà été félicité par King lui-même pour sa mise en scène de l’un de ses romans, Jessie, dans une production Netflix.

Pour ce qui est du casting, on s’attend à voir Ewan McGregor dans le rôle de Danny Torrance. Pour info, Danny Lloyd, le jeune acteur du petit Danny, s’était retiré du monde du cinéma très peu de temps après la sortie du film, participant à la mythologie qui s’est développée autour du film…

L’acteur Ewan McGregor va incarner Danny Torrance

La poule aux oeufs d’or?

Le roman Docteur Sleep a cependant eu beaucoup moins de succès que son prédécesseur Shining. Alors, pourquoi vouloir absolument l’adapter au cinéma ?

Et bien, il est finalement peu étonnant que Warner Bros ai décidé de se lancer dans cette aventure. En effet, le filon Stephen King marche plutôt bien ces dernières années : pas moins de 4 adaptations de ses romans rien qu’en 2017 (Ça, La Tour Sombre, Jessie, 1922). Et “Ça” a carrément cartonné au box office : avec plus de 700 millions de dollars de recettes mondiales, c’est le film d’horreur le plus lucratif de tous les temps. Il serait bête de ne pas exploiter cette « King mania »…

N’est-ce pas d’ailleurs ce qu’a fait monsieur King en sortant de son chapeau une suite à son Shining 36 ans plus tard ? Finalement, celui qui dit ne pas aimer l’adaptation de Kubrick s’en sera tout de même bien servi pour son succès personnel.

L’auteur de romans d’épouvante à succès Stephen King

C’est le problème avec les œuvres à succès : ce sont de telles machines à sous qu’on ne peut s’empêcher de les exploiter, de leur sortir des suites médiocres, des parcs d’attractions, du merchandising ou n’importe quoi qui puisse rapporter du bénéfice sur le dos des fans. Mais bon, ce serait la totalité de l’industrie culturelle qu’il faudrait ici repenser…

Dans tous les cas, si vous voulez patienter, vous savez ce qu’il vous reste à faire : lire Docteur Sleep, et le lire lentement ! Car la sortie du film n’est pas prévue avant le 24 janvier 2020.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :