LES FEMMES DU CONGRÈS AMERICAIN RENDENT HOMMAGE AUX SUFFRAGETTES

Mardi dernier, le 5 février, les femmes du Congrès américain rendaient hommage aux suffragettes, arborant  pour cela des vêtements blancs de leurs ancêtres, pour assister au discours sur l’état de l’Union (State of the Union adress) du président Donald Trump. Le Mooz revient pour vous sur cet épisode historique.

Chaque année aux Etats-Unis, le Président tient le traditionnel discours sur l’état de l’Union dans lequel il présente son programme pour l’année en cours face à l’organe législatif du pays : le Congrès. L’édition 2019 a toutefois été le théâtre d’un évènement inattendu puisqu’une grande partie des femmes élues au Congres se sont présentées vêtues de blanc, afin de rendre hommage aux suffragettes, ces militantes américaines du début du XXème siècle qui se sont battues pour l’obtention du droit de vote des femmes aux Etats-Unis. Pour rappel, le droit de vote a été accordé aux femmes pour la première fois en 1869 dans l’Etat du Wyoming, et a été généralisé à l’ensemble du pays en août 1920 (soit 24 ans avant la France qui n’a accordé le droit de vote aux femmes qu’en octobre 1944).

Un nombre record de femmes au Congrès

Cet épisode intervient dans un contexte bien particulier. En effet, les élections de mi-mandat (midterms) créent le renouvellement de l’ensemble des 435 sièges de la Chambre des Représentants et un tiers des 100 sièges du Sénat, ont cette année porté au pouvoir législatif un nombre record de femmes. Elles sont désormais 127 élues parmi les 535 membres du Congres, du jamais vu dans l’histoire des Etats-Unis. Bien entendu, on est bien loin d’une représentation équitable des femmes puisqu’elles sont 23,7% au Congres alors qu’elles représentent bien plus que 24% de la population. Cependant, il ne faut pas se limiter à ce constat; la représentation des femmes en politique et ailleurs est un processus qui prend du temps et il est donc appréciable de voir que des progrès sont effectués en la matière. Simplement, il reste encore du chemin à faire pour que les proportions soient plus représentatives.

A lire aussi LE STREET ART POUR SAUVER LA PLANÈTE: L’OEUVRE DE BORDALO II

Ces femmes ont volé la vedette au Président Trump, notamment Nancy Pelosi, cheffe de la nouvelle majorité démocrate au Congres, qui était placé derrière le Président et qui s’est illustré par un applaudissement sarcastique qui n’a pas manqué d’enflammer le web. En effet, le hashtag #Saracasticclap s’est répandu à grande vitesse sur la toile jusqu’à devenir un mème, repris et retouché par les internautes. Au sein du parti démocrate, l’une des autres vedettes est Alexandra Ocasio-Cortez, plus jeune membre du Congres (39 ans) et étoile montante du parti. Dans la lignée de Bernie Sanders, elle est d’ores et déjà une figure incontournable de la Chambre des Représentants et se distingue pas ses interventions tranchantes qui embarrassent ses adversaires Républicains.

sarcasticclap.png

(capture d’écran instagram pour la recherche #Sarcasticclap)

En tout cas, l’année 2019 commence bien pour le partie démocrate américains et pour les femmes, et Donald Trump peut s’inquiéter de la majorité perdue des Républicains qui a déjà mené au plus long Shutdown de l’histoire des Etats-Unis.

© SAUL LOEB / AFP

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :