RILÈS NOUS EMMÈNE DANS SON TRIP

Après quelques mois d’absence, le rappeur caennais revient plus implanté dans le game que jamais. Dans son dernier clip, Rilès déclare son amour à Marie Jeanne.

 

Baby, you’ve been on my mind, mmm / So let me smoke weed every night/Last night I gave up and did it again / I trained my mind to forget.

Refrain issu du titre Marijuana de Rilès

Dans ce clip, Rilès nous entraîne dans son trip à la Marijuana. L’enchaînement d’images psychédéliques et son rap extrêmement lent, presque flottant, nous plonge dans une ambiance proche de la prise de substance. D’ailleurs, le rappeur, loin de s’en cacher affiche cette drogue à travers plusieurs tableaux notamment le fameux plafond de la chapelle Sixtine de Michel Ange. La boulette de cannabis est montrée comme une réincarnation du divin.

Rilès pointant du doigt une boulette de cannabis, inspiré de La Création d’Adam de Michel Ange

À LIRE AUSSI : AYA NAKAMURA PARLE AFRIQUE ET FÉMINISME DANS BRUT

Snoop Dogg en invité

Comme un mirage, apparait également Snoop Dogg. Certains se demandent probablement comment le rappeur breton a convaincu le king du hip hop de figurer dans son clip ? Rilès a tout simplement signé en début d’année avec le très célèbre label américain Republic Record. Parti de Caen, il s’implante petit à petit sur la scène internationale. Alors que Snoop Dogg s’est fait connaitre pour son tube “smoke weed everyday”, ici il se présente comme conseillé anti drogue:

« Don’t get distracted / Pleasure is not happiness / Stop running away from reality »

mots prononcés par Snoop Dogg dans le titre Marijuana de Rilès
Rilès et Snoop Dogg dans le clip Marijuana

La réalité du cannabis

La vie est donc faite de paradoxes et de retournement de situation, à l’image de la chute de ce clip : Rilès se retrouve seul, allongé dans sa chambre. Tout cela n’était donc qu’un rêve. Rilès nous livre une vision dichotomique du cannabis. Dans un premier temps, avec le rythme doux, les couleurs criardes et l’état de satisfaction du rappeur on définirait vite le clip comme ode à cette substance. Cependant, on constate que Rilès cherche également à retranscrire la solitude induite. Il semble enfermé dans son propre esprit, et ce sans aucune issue de secours. Piège ou voyage émotionnel ? C’est la question que Rilès soulève.

https://youtu.be/S8ufs-tDNwU

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :